PRÉSENTATION

course_trophée_berline_magny_cours_2019

L’endurance, la vraie, a commencé avec des berlines de tourisme améliorées. C’est la base de la compétition en endurance mais également aussi la moins onéreuse.

Le format de 4 heures choisi, est ouvert aux berlines de tous types et de toutes marques, les petites comme les grosses ! Les voitures sont réparties en six catégories distinctes (T1, T2, T3, T4, T5, T6 et RSR),

Deux plateaux se créent en 2020 pour accueillir d’un côté les petites cylindrées, le TTE Pirelli Challenge (T1, T2, RSR) et de l’autre les voitures plus puissantes, le TTE Pirelli Series (T3, T4, T5 et T6).

Deux, trois ou quatre pilotes, des arrêts aux stands obligatoires, des ravitaillements, on est dans une vraie course d’endurance avec une stratégie, un pilotage fin et une équipe, qui pour gagner sa catégorie, ne doit rien laisser au hasard !

Durant les dix premières saisons du TTE, nous avons eu de nombreuses batailles acharnées en piste, mais aussi beaucoup d’entraide entre les concurrents du TTE, ce qui procurent une ambiance conviviale devenue rare sur les circuits.

Depuis près de cinq saisons, la grille moyenne compte 48 voitures, jusqu’à atteindre les 61 véhicules sur les manches comme Magny-Cours ou Le Mans. Des résultats exceptionnels pour une formule multi-types.

Fidèles à leur conception de la course automobile, les organisateurs conservent la même philosophie pour la onzième saison consécutive.